Manu Larcenet, Le combat ordinaire, tome 2, Les quantités négligeables, Dargaud, Paris, 2004.

Publié le par ANTIGONE

 


Tome 2 de la série.

Après un premier tome génial, l'auteur revient avec la suite des aventures du photographe.  

Marco a des projets pour une exposition. Il rencontre les anciens collègues de son père à l'atelier 22 des chantiers navals. Il vit désormais avec sa copine et la présente à ses parents. C'est à cette occasion qu'il apprend que son père a la maladie d'Alzheimer. 

Le scénario est toujours aussi intéressant, les personnages attachants. J'attends de lire la suite avec impatiente !

A lire par un dimanche maussade ! 

 

Commenter cet article