Jiro Taniguchi, Le journal de mon père, Casterman, Ecritures, Paris, 2004.

Publié le par ANTIGONE



BD.

Par un après-midi de pluie, j'ai décidé d'aller à la médiathèque de mon lieu de vacances pour lire le dernier tome des 3 Adolf (Tome 1, Tome 2 et Tome 3). Comme il n'était plus en rayon, j'ai pris cette BD complètement au hasard. Je dois avouer que je n'ai pas été déçue du tout (comme quoi, le hasard fait parfois bien les choses !)

Suite à la mort de son père, Yochan se remémore tous les souvenirs de sa jeunesse : sa relation avec son père, le salon de coiffure familial, la famille recomposée. Plus de vingt ans après les faits, il analyse les évènements de son enfance, ses joies et ses peines. Alors que pendant son enfance un certain nombre d'évènements étaient sans importance, quelques années plus tard, il en comprend tous les sens cachés. 

Edité chez Casterman, cet album est magnifique. Les dessins en noir et blanc sont criants de vérité et de sensibilité. Le scénario est parfois un peu déroutant puisqu'il existe un perpétuel retour entre le passé et le présent. 

Jiro Taniguchi est né en 1974 à Tottori. Il signe seul ses albums à partir de 1991. Il a également écrit une postface très intéressante et inédite à la fin de l'album où il explique son travail et la façon dont il aborde le métier de dessinateur.  

A lire le matin au réveil ! 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article