Stefan Zweig, Lettre d'une inconnue, Stock, Paris, 2009.

Publié le par ANTIGONE

Nouvelle.

Une femme amoureuse d'un homme en secret lui écrit une lettre suite à la mort de son fils, qui va se révéler être leur fils. Elle se livre entièrement, lui ouvre son coeur, lui fait partager ses souffrances si longtemps enfouies. Elle se meurt doucement sans s'apitoyer sur son sort. 

Une pure merveille. Stefan Zweig fait une analyse très profonde du sentiment amoureux, de ses joies et de ses peines. La passion de cette femme est sublime. 

"Mon enfant est mort hier ; trois jours et trois nuits, j'ai lutté avec la mort pour sauver cette petite et frêle existence ; pendant quarante heures, je suis restée assise à son chevet, tandis que la grippe secouait son pauvre corps brûlant de fièvre." 

A lire sérieusement.

Publié dans à lire sérieusement

Commenter cet article

Une personne. 05/11/2011 22:41


J'espère sincèrement que l'histoire seras superbement accrochante et que je vais aimer.


ANTIGONE37 11/11/2011 14:55



Bonne lecture ! :)