Olivier Adam, Je vais bien, ne t'en fais pas, Pocket, Paris, 2001.

Publié le par ANTIGONE


Roman. 

Après avoir vu le film (que j'ai adoré), je viens enfin de lire le roman.

Claire est cassière chez Shopi. Elle a un frère, Loïc, qui a disparu. Elle tombe peu à peu dans un profond désespoir suite à cette disparition. L'anorexie, les angoisses et les larmes sont son quotidien jusqu'à la rencontre avec Julien et la découverte du secret de son père. 

Ce roman, premier d'Olivier Adam est une petite merveille. Le parcours de cette jeune fille perdue et l'envie de comprendre font de ce roman un vrai moment de plaisir. L'écriture est pudique.

"Claire claque la porte et tourne les clés. Il est dix heures. Elle commence à onze. Le Shopi ferme à vingt et une heures, elle fait la fermeture. Elle descend les escaliers quatre à quatre."

Voici la bande annonce : 



A lire sous la couette, bien au chaud !
 

Commenter cet article

céline 19/04/2010 21:33



Contrairement à toi, j'ai commencé par le livre que j'ai lu d'une traite. La fin est telle que j'ai eu envie de le recommencer avec l'espoir que la fin soit différente... C'est très bien écrit
fluide et abrupt qui nous fait ressentir le desespoir et les non dits de cette famille.
Le film va devoir attendre un peu ( concours oblige! )mais j'ai hâte voir comment tout cela est traité



ANTIGONE37 21/04/2010 17:27



Bon courage pour le concours. Quand tout sera fini, on se ferra une séance DVD !