Agota Kristof, Le troisième mensonge, Points, Seuil, Paris, 1995.

Publié le par ANTIGONE



Roman.

Dernier tome de la trilogie.

Beaucoup de révélation dans ce troisième volume, toujours aussi passionnant. L'auteur répond à beaucoup de questions dans ce tome.

Si tout n'était que mensonge et invention ? Si Klaus et Lucas n'étaient qu'une seule et même personne et que leur histoire n'était que le fruit de l'invention d'un cerveau fertile et malade. La mère, Sarah, Antonia, la directrice du centre, autant de personnages féminins mystérieux. La vérité tient à peu de chose : une lettre (Klaus ou Claus), un morceau de papier.

Après la guerre et le régime de plomb, voici venu le temps de la vérité. Enfin, c'est ce que l'on pense. C'est d'ailleurs là le génie de l'auteure. Quand on pense avoir compris, un nouvel évènement embrouille tout et on repart à la chasse aux indices. On se perd d'ailleurs un peu parfois et c'est tant mieux, on retourne en arrière pour rester encore un peu en compagnie des jumeaux. 

"Je suis en prison dans la petite ville de mon enfance. Ce n'est pas une vraie prison, c'est une cellule dans la bâtiment de la police locale, un bâtiment qui n'est qu'une maison comme les autres maisons de la ville, une maison a un seul étage."

"L'enfant signe le procès-verbal dans lequel se trouvent trois mensonges. (...) L'enfant n'a pas dix-huit ans mais quinze. Il ne s'appelle pas Claus."

S'il n'y avait qu'un seul livre à lire ! 

Commenter cet article

Malika 30/01/2011 17:02



Je viens de terminer cette trilogie et j'en suis toute décontenancée !!! J'ai adoré et pourtant ai je bien tout saisi ?!! Ce livre est un vrai bijou qui va me poursuivre longtemps !!



ANTIGONE37 30/01/2011 20:06



je pense que c'est le genre de livres où on ne saisi pas tout ! et tant mieux, comme ça on peut le lire, le relire et trouver toujours de nouvelles choses. On ne ressort pas indifférent de cette
lecture (ni des autres livres de cette auteure d'ailleurs !)



Thierry 03/09/2009 13:14

Trilogie MAGISTRALE, qui murit de volume en volume. Le troisième volume est d'autant plus puissant que l'on s'est attaché aux personnages. Les développements enrichissent les évènements qui nous ont marqué dans les volumes précédents. Et pourtant pas un mot de trop. Une lecture avec laquelle on ne perd pas son temps.