Philippe Routier, Pour une vie plus douce, Stock, Paris, 2009.

Publié le par ANTIGONE


Roman.

Un homme et une femme se rencontrent dans une agence Cetelem. Ils se marient rapidement et fondent une famille. Employé de la Poste et ouvrière, ils vivent heureux jusqu'au moment où ils décident de s'offrir plus que la vie qu'on leur propose. Leur fils nous raconte leur histoire : la descente aux enfers, le divorce, les crédits et les dettes qui s'accumulent jusqu'au geste impardonnable. La famille explose. Après une longue absence, le père et le fils renouent. 

Ce roman est magnifique. L'écriture est simple et sensible. Tout au long du roman se mêle la mélancolie, la colère, le doute et le pardon. Cette histoire peut sembler banale. Pourtant, il n'en est rien. Ce roman prend le pouls de la société de consommation dans laquelle nous vivons. La relation entre le père et le fils est très intéressante puisqu'elle oscille entre conflictualité et tendresse.

Philippe Routier est né en 1958 en Allemagne. Il vit et travaille à Paris. Le Passage à niveau est son premier livre. Il est également auteur  du roman intitulé Le Veilleur du Britannia
 
S'il n'y avait qu'un seul livre à lire !
 

Commenter cet article

Isa 10/10/2009 22:36


J'ai découvert Philippe Routier avec ce roman et je ne suis pas déçue. Quelle agile plume !!!


ANTIGONE 11/10/2009 18:43


Tout à fait d'accord avec toi !!!