Marie-Hélène Lafon, L'annonce, Buchet Chastel, Paris, 2009.

Publié le par ANTIGONE


Roman. Rentrée littéraire 2009.

Paul a 46 ans, il est paysan à Fridières, un petit coin perdu du Cantal. Sa vie est bien remplie entre la ferme, ses oncles et sa soeur. Pourtant, il lui manque une chose : une femme. Il décide de mettre une petite annonce. Il rencontre alors Annette, 37 ans, qui vit dans le Nord. Elle a un petit graçon d'un précédent mariage. 

Son arrivée bouscule la douce autarcie qui règne à la ferme. Grâce à cette rencontre, Paul et Annette se reconstruisent chacun à leur manière.

"Annette regardait la nuit. Elle comprenait que, avant de venir à Fridières, elle ne l'avait pas connue."

Ce livre est un court roman, très dense (parfois même trop). Les personnages naviguent entre bonheur et fatalité. C'est d'ailleurs là le noeud du roman : sont-ils heureux ? Ce livre est une véritable belle histoire d'amour, leur histoire d'amour. J'ai hâte de découvrir d'autres livres de cette auteure. Les derniers indiens, son précédent roman, vient tout juste de sortir en poche chez Gallimard. 

Originaire du Cantal, Marie-Hélène Lafon enseigne les lettres classiqes et vit aujourd'hui à Paris. Son premier roman, Le soir du chien, a reçu les prix Renaudot des lycéens. Elle est l'auteure, entre autres, de Mo et d'Organes. 

A lire par un dimanche maussade.

Voici l'entretien de Marie-Hélène Lafon sur le site de auteu
rsTV (http://auteurstv.blogspot.com) 


 

Commenter cet article

isa 20/09/2009 13:55

J'ai bcp apprécié ce roman. Je l'ai souvent trouvé très juste et très touchant.

ANTIGONE 20/09/2009 13:57


écriture simple et touchante, chaque mot a sa place, un grand moment !


Thierry 06/09/2009 02:24

Ce livre rappelle fortement la trilogie documentaire de Raymond Depardon intitulée "Profils paysans", en particulier le troisième de ces films. Livre tout à fait intéressant et délicat.