Raphaële Moussafir, Du vent dans mes mollets, J'ai lu, Paris, 2009.

Publié le par ANTIGONE


Roman.

Rachel a neuf ans. Sa mère, qui pense qu'elle a un problème, l'accompagne deux fois par semaine pour qu'elle raconte sa vie à une psychologue, madame Trebla. Le petit monde de Rachel est complexe. Entre sa copine un peu vache, ses parents complètement barrés et sa maîtresse humiliante, elle en perd un peu son latin. Alors elle rêve et s'invente son petit monde. La maturité avec laquelle elle dissèque le monde étonne, amuse et choque aussi par moment. 

Le style de ce très court roman est très frais. D'habitude, les livres où le narrateur est un enfant ne m'enchante pas trop, mais je dois avouer que je me suis laissée aller. Les anecdotes sont souvent très drôles (le Club de Barbie et ses appels...). Je pense, toutefois qu'un certain nombre de vulgarités auraient pu être évitées. 

Ce roman a été adapté en BD.

"Comme ça fait une semaine que j'ai des mauvaises notes et que je dors toute habillée avec mon cartable et mes affaires de gym pour ne pas être en retard à l'école, maman m'a proposé d'aller voir Mme Trebal (...). J'irai le mardi et le vendredi."

Auteure et comédienne, Raphaële Moussafir a d'abord écrit et interprété ce texte. Elle s'intéresse au monde de l'enfance aussi dans son nouveau roman, Et pendant ce temps-là les araignées tricotent des pulls autour de nos bilboquets.

A lire par un dimanche maussade. 

Commenter cet article

Ankya 09/10/2009 12:59


J'ai beaucoup aimé cette lecture rapide et fraîche :)


ANTIGONE 11/10/2009 18:44


Tout à fait, j'ai passé une bonne soirée à le lire.