Gabriel Vinet, Le rendez-vous de la Korrigane, Liv'poche, Le Faouët, 2005.

Publié le par ANTIGONE37

DSCF4256.JPG

Roman policier.

 

Rien de tel qu'un bon roman policier pour débuter l'automne.

 

Partez à la découverte des îles secrètes au large de Belle-Île en compagnie de l'inspecteur Thobie de la PJ de Vannes.

 

Sans titre-copie-3Le cadavre d'un homme égorgé dérive au gré de la houle. Sur le corps, des tatouages nazis. L'inspecteur Thobie mène l'enquête à sa façon au large de l'îlot mystérieux de la Korrigane où habite un énigmatique légionnaire, ancien de la coloniale, aux agissements suspects.

 

Tous les ingrédients du roman bien ficelé sont présents : un inspecteur atypique très porté sur la boisson et la bonne chaire, une île mystérieuse qui ne figure sur aucune carte, des personnages au passé plus que trouble et des notables quelque peu dérangés par des documents qui refont surface. Toute cette petite sauce prend plutôt bien.

 

La mer n'est jamais très loin ; le bruit des vagues et le vent breton résonnent tout au long de l'intrigue policière. Un parfum de rhum, d'embruns et de vengeance flotte au dessus de la mer.

 


"L'inspecteur Thobie n'était pas un marin exceptionnel mais savait naviguer très correctement. La mer ? La plupart des Bretons l'ont dans le sang. Une seconde nature. Comme si, nés les deux pieds sur terre, ils savaient aussi, d'instinct, marcher sur les vagues."

 

Le plus intéressant dans ce roman policier (et le plus déroutant sans nul doute) est certainement le fait que le nom du coupable est connu dès la page 70.  N'allez pas croire que l'intérêt du livre s'envole avec cette révélation ! L'auteur s'intéresse dans le reste du roman à construire le pourquoi du crime à travers un dialogue passionné entre le légionnaire et l'inspecteur.

 

Les chapitres courts s'enchaînent à un rythme effréné. L'écriture est très agréable et laisse toute la place à l'imagination devant la grande bleue.

 

Bref, j'ai passé un très bon moment en compagnie de Gabriel Vinet (je suis en train de lire un autre de ses romans policiers).

 

À lire en dégustant une tasse de thé !

Commenter cet article