Gabrielle Piquet, Trois fois un, Futuropolis, Paris, 2007.

Publié le par ANTIGONE37

trois fois un
BD.

Cet album est l'adaptation en BD de trois nouvelles de Tonino Benacquista, La volière, La pétition et Q.I. issues du recueil Tout à l'ego.

Gabrielle Piquet regroupe ces trois histoires, très ancrées dans la réalité ,avec beaucoup de talent.

La volière
Un jeune homme vivant à Budapest décide de rentrer en France à la demande de son grand-père mourant. Sur son lit de mort, son grand-père lui demande juste une chose : être enterré près de la volière. Il découvre alors que la vie de son grand-père qu'il pensait si calme, était loin de l'être.

La pétition
Alain est journaliste sans grande envergure dans une radio sans grande envergure, elle aussi. Son patron lui demande pourtant, un jour, d'interroger une grande star américaine. Tout se passe de la meilleure manière sauf quand débarque un ami qui veut lui faire signer une pétition pour sauver un condamné à mort au San Lorenzo. Alain accorde peu d'importance à cette pétition sauf quand il apprend que Marlène, la femme de sa vie (mais qui ne le sait pas encore) a rejoint le mouvement.

Q.I.
La troisième nouvelle met en scène un petit garçon  surdoué. Loin d'être comme les autres, il confie ses sentiments, ses malheurs. Il parle de l'école et de ses camarades en nous plongeant dans son intimité.

Le trait fin et le noir et blanc mettent en valeur ses histoires intimes où se dévoilent un pan de la personnalité de chacun des héros. Rien n'est superflu, les dessins et la mise en page sont sobres, mettant ainsi en valeur le scénario. Les traits ressemblent d'ailleurs beaucoup à ceux de Sempé. J'ai été particulièrement touchée par la première nouvelle La volière. Ce premier roman graphique est une vraie réussite, très agréable à lire.

A lire en dégustant une tasse de thé.

Commenter cet article