Gaël Rougy, Sinbad le marin - Deuxième voyage - Troisième voyage, Les oiseaux de passage, Bagnolet, 2001.

Publié le par ANTIGONE37

DSCF3489
BD.

Ces deux volumes n'ont rien à voir avec des BD habituelles.

Le format tout en longueur n'a rien de conventionnel. Pourtant, la chose la plus surprenante est sans aucun doute l'absence totale de paroles.

Chaque planche est composée de quatre vignettes et tout le discours avance à travers le regard des personnages.

Sinbad s'ennuie à Bagdad et repense avec émotion à ses anciens voyages. Il conte à Hinbad ses aventures : son navire subtilisé par une horde de nains, son équipage dévoré par un cyclope géant, ... Il lui raconte jour après jour les voyages qui ont fait sa richesse.

Je suis restée médusée face à ces albums. C'est incroyable de constater à quel point les paroles peuvent parfois être superflues.

L'histoire s'écoule doucement et c'est un vrai bonheur. Ne pas lire permet de se concentrer sur les dessins, d'observer les personnages, leurs yeux, leurs gestes.

J'espère que le premier voyage va bientôt sortir (pour le moment, seul le deuxième et le troisième sont parus)

A lire allongé(e) dans l'herbe.

Commenter cet article

Grimmy 01/04/2010 00:17



Je ne connaissais pas du tout mais je sens qu'ils vont faire partie de mes prochains achats !



ANTIGONE37 01/04/2010 07:56



J'attends le premier voyage avec impatience !