Lucia Etxebarria, Sex and Love addicts, 10/18, Paris, 2011.

Publié le par ANTIGONE37

9782264053039FS

Une sensation madrilène. Un souffle de rock. Une odeur de bar underground au cœur d'un quartier de la capitale espagnole. Bienvenue dans le nouveau roman de Lucia Etxebarria, sorti en poche au mois d'avril.

Et comme d'habitude le voyage est saisissant.

 

Ce nouveau roman a pour décor Madrid, capitale cosmopolite qui vibre au son des bars branchés. Pumuky, le leader du groupe Sex and love addicts est retrouvé mort, une balle en pleine tête. Tout le monde se demande s'il s'agit d'un meurtre ou d'un suicide. S'il s'agit d'un meurtre, qui l'a tué ? Et pourquoi ? Chacun de ceux qui gravitent autour de ce personnage charismatique va donner son point de vue. Neuf histoires, neuf visions des évènements, de la vie de Pumuky mais aussi de la vie du groupe vont se succéder. À nous, lecteur, de construire la vérité ... ou pas ...

 

9782264053039FS-copie-1Comme à son habitude, Lucia Etxebarria nous entraîne dans son univers si particulier. Les récits à la première personne où chaque protagoniste parle librement, alternent avec des récits à la troisième personne, où le narrateur expose son point de vue.

 

Le titre du livre en espagnol est : Lo verdadero es un momento de lo falso. Encore une fois, c'est vraiment dommage que l'éditeur français n'ait pas gardé la traduction comme titre : Le vrai est un moment du faux. Ce titre résume à lui seul l'esprit du roman : comment chacun peut interprêter un fait et surtout comment chacun se persuade qu'il est le seul à détenir la vérité absolue. La parole est subjective ; seuls les sentiments guident les personnages. Telle est la teneur de ce roman.

 

Derrière une idée qui peut paraître simpliste au premier abord, Lucia Etxebarria explore les âmes, souvent très torturées de ces hommes et de ces femmes, qui, tous, à un moment ou à un autre, se sont côtoyés (le petit schéma au début du livre est d'ailleurs bien utile). Les relations se croisent, se tissent, s'entrechoquent. L'auteure aime ses personnages, elle leur donne de l'épaisseur, de l'humanité et un (gros) brin de folie, pour mon plus grand bonheur. 

Le plus surprenant est que Lucia Etxebarria donne vie (virtuelle, certes, mais une vie quand même) à ces personnages. On peut les retrouver via des comptes Facebook (Romano Debord et Pumuky Guy Debord) et MySpace où un groupe entonne ses chansons écrites pour le livre.  

De quoi prolonger le voyage.

Si vous aimez cette auteure espagnole : courez !

Si vous ne connaissez pas : COUREZ  encore plus vite !!!

 

À lire allongé(e) dans l'herbe ! (enfin, si le temps est de la partie)

Commenter cet article

jelydragon 18/08/2011 15:19



Bonjour,
Le challenge histoire devient un challenge perpétuel si ça t'intéresse. C'est Lynnae (de livraddict) qui reprend le flambeau.
Si tu as reçu un message de Bénédicte, merci de ne pas en tenir compte car elle n'a pas mon autorisation pour la reprise du challenge.
A bientôt