Karen de Villiers, Ma mère était une très belle femme, Ca et là, Paris, 2007.

Publié le par ANTIGONE



Récit autobiographique d'une jeune Africaine du sud, appartenant à la classe moyenne blanche. Dans ce récit se mêlent sa propre histoire (son enfance, sa vie familiale, la mort de sa mère) mais aussi celle de son pays, au moment de la fin de l'Apartheid. Elle retrace ainsi les terribles violences que son pays connait, le rôle des institutions politiques et religieuses blanches.

Le début de la BD est, me semble-t-il, un peu mou. La fin est plutôt plaisante.

A lire sur la plage ! 

Publié dans à lire sur la plage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article