Gabriel Vinet, Les noyés de l'Arz, Liv'poche, Le Faouët, 1998.

Publié le par ANTIGONE37

157175-0.jpg

Roman.

 

Après avoir beaucoup aimé Le rendez-vous de la Korrigane, je me suis plongée avec bonheur dans cet autre roman policier de Gabriel Vinet qui met en scène une autre enquête de l'inspecteur Thobie.

 

Deux corps sont mystérieusement retrouvés dans l'Arz, vénérable rivière qui serpente à travers les vieux moulins, les demeures ancestrales et des grottes secrètes. Dans le manoir de Pierre Levée, une jeune femme d'origine asiatique, héritière de la famille des Kérily, peint. Son attitude de plus en plus suspecte pousse l'inspecteur Thoby à mener ses investigations de ce côté-ci. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, parfois la fatalité vient gripper les rouages d'un plan qui semblait parfait.

 

 

Encore une fois, la Bretagne et ses paysages sont au coeur de cette intrigue palpitante. L'inspecteur Thobie reste le même : fidèle à ses techniques d'investigations qui mêlent découvertes de caves et de souterrains, rencontres avec une jolie jeune femme et dégustations de muscadet et de morilles.

 

L'intrigue est prenante : difficile de lâcher le roman. Comme dans Le rendez-vous de la Korrigane, le nom du coupable est connu rapidement. Les rebondissements qui suivent cette annonce sont parfois tellement inattendus que je n'ai pas pu lâcher le roman.

 

Un vrai moment de plaisir et de détente.

 

À lire par un dimanche maussade.

Commenter cet article