Marjane Satrapi, Broderies, L'Association, Collection côtelette Paris, 2003.

Publié le par ANTIGONE


BD.

Cette BD est dans le même esprit que Persépolis ou Poulet aux prunes (billet ici).

Il est de tradition iranienne, après les repas, de déguster un thé qui a cuit dans un samovar pendant trois quart d'heure. Après avoir fait la vaisselle, les femmes partagent ce moment précieux. C'est durant cet instant que les confidences pleuvent. Elles dissertent sur la vie, l'amitié mais aussi et surtout sur les hommes, principal centre d'intérêt. Les unes confient leur mal-être, l'infidélité de leur mari ; les autres, leur liberté, leurs choix, leur féminité, leur sexualité et leur virginité. Ces conversations se déroulent dans un Iran d'avant la révolution iranienne, loin du voile et des conventions. Les femmes discutent en toute liberté, loin du regard censeur des hommes. C'est leur lieu, leur moment à elles seules.

 

Les dessins en noir et blanc sont toujours expressifs, la ligne graphique est sobre. Cet album est moins strict que Persépolis, puisque Marjane Satrapi abandonne les cases et les lignes pour un style plus libre. Les mots et les situations sonnent juste, toujours lourds de sens pour un pays comme l'Iran. Une grande bande dessinée.

A lire allongé(e) dans l'herbe.

Commenter cet article

céline 27/05/2010 19:26



J'ai commencé persepolis ! merci pour tes bons conseils toujours avisés.. je te tiens au courant de mon avancement et de ce que j'en pense mais pour le moment les premieres pages donnent envie de
ne ^plus le refermer !



ANTIGONE37 27/05/2010 22:11



Il n'y a pas de quoi ! Je savais que tu allais aimer :) !



keisha 23/09/2009 11:45


Une chouette BD. As tu lu Persépolis aussi?


ANTIGONE 23/09/2009 12:01


Oui, c'était ma première rencontre avec cette auteure, quand j'étais plus jeune. J'ai relu les quatre volumes il y a un ou deux ans et j'ai redécouvert toute l'importance de cet ouvrage grandiose !